Moka – Bleu (Serpentine, 1998)


Moka
Bleu

CD Les Disques Serpentine serp 004 (France, 11-1998)

01. Autocolor
02. Batyscaphe
03. Hyperfuzz
04. Egoïne
05. Close-Mute 1
06. Sashimi
07. Close-Mute 2
08. Monoscope
09. Sibérile
10. Soma
11. Magyar Posta

Antoine Vimal – guitar, bass, cello, zither, keyboards, e bow, drums, trumpet, sampler
Vincent Ménage – idiophone, violin
David Fenech – gong
Mathieu Devallet – steel guitar

Enregistré et mixé au Fort des Mûriers en août 1998 par les Studios Au Bois Dormant sauf 6 enregistrée et mixée en 4 pistes en février 1998 avec David Fenech pour « La Pluie Et le beau temps Vol.1 ».

A Grenoble, Moka ne descend que rarement sur terre : Antoine Vimal, on suppose, ne quitte ses plaines lunaires que par nécessité, une fois l’an, pour acheter le nouveau Labradford, son seul correspondant ici-bas. Ou alors, pour discuter silence avec Smog, avec qui il partage un dégoût du remplissage et un amour des machines pour s’isoler : Bathysphere chez Bill Callahan, Batyscaphe chez Antoine Vimal. Sur le magnifique Bleu comme autrefois sur Humide, son luxuriant orchestre aux instruments rares (didgeridu ou scie) ne peint qu’à l’aquarelle : beaucoup d’eau et de suggestions, mais aucune forme sévèrement dessinée, même quand les beatboxes alunissent, un bonheur pour les rêveurs. Car le plus bel instrument de Bleu, c’est votre imagination. (Les Inrocks)

Second solo CD by Antoine Vimal (alias Moka). David Fenech plays inverted gong on a song called Sashimi, recorded on a four track cassette recorder at his home. This CD is a wonderful mix of influences, from Brian Eno to folk music and electronica (to make it short). (David Fenech, Demosaurus)

FR Si aujourd’hui les Inrocks ne sont plus vraiment un prescripteur crédible, cette critique d’époque résume assez bien ce qui attendra l’auditeur curieux (à condition de ne pas vous arrêter sur une phrase de conclusion imbécile). Et c’est exactement pour des disques comme Bleu que cette page existe.
ENG This blog was created for albums like this one…

(links in comments)

Publicités
Cet article, publié dans Electronic(a), Post-Rock, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Moka – Bleu (Serpentine, 1998)

  1. docteurorlof dit :

    http://www.mediafire.com/?t49w20k8cw0bchx

    Ce disque serait toujours disponible chez Amazon. J’y crois moyen mais vous n’avez rien à perdre à essayer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s