Toychestra – Sassy Pony (SK, 2002)


Toychestra
Sassy Pony

CD S.K. Records SK23CD (France, 2002)

01. Monopause
02. Going Places
03. John’s Buttons
04. Siren
05. Twinkle
06. High Flame
07. Sittin’ Pretty
08. Bollyshag
09. The Hammer Song
10. Greeting from Mami
11. Gms
12. Lullaby

FR TOYCHESTRA est un groupe composé de 5 femmes qui utilisent les jouets comme instruments. Quelques uns de ces jouets sont en fait déjà des instruments, comme les mélodicas, guitares à touches et batteries pour enfants, mais bien d’autres sont utilisés pour leurs sonorités, comme par exemple le « train du zoo rose », le « Multisonic Activity Center », ou plus connu, la célèbre « boite à meuh »… Le groupe s’est formé en 1996, quand Paula Alexander devait former un groupe pour le « women’s creative music festival » à San Francisco. On peut qualifier leur musique comme un croisement d’expérimental, de kitsch, de pop et d’ambiant, avec un côte mélodique et mélancolique certain. Ces jeunes américaines de la East-Bay se dévoilent être de surcroît d’assez étonnantes songwriteuses, les mélodies souvent tristes et suaves se rajoutent au brin de folie et la poésie de l’ensemble fonctionne à tous les coups.
ENG Toychestra is an all-women musical ensemble that plays toys. Some are actual instruments like toddler sized pianos and xylophones and drums. Others just make great sounds, like the pink zoo train or the eerie smud tuner or multi-sonic Activity Center. Still others are used for percussion, like the washboard, pots and pans and the jack-in-the-box. The band started when Paula Alexander was asked to form a band to play at a women’s creative music festival at the Hotel Utah in SF, in 1996. Their music is accessible and fun while maintaining its artistic integrity. As much as Toychestra is “high concept” experimental music, its execution is like an aural collage– an assemblage of sounds and grooves and melodies that can enagage almost anyone. (Toychestra)

Si ce nom vous dit vaguement quelque chose, c’est peut-être parce que Toychestra a signé un disque avec Fred Frith intitulé What Leave Behind (mais c’est peut-être aussi que vous confondez avec un autre). Après la scie musicale et le gong tibétain sur Bleu, plein de nouveaux gentils instruments apparaissent sur ce blog grâce à ces demoiselles. Entre les drones et la boîte à meuh, je ratisse large.

Visit Toychestra (or here) or S.K.
(links in comments)

Publicités
Cet article, publié dans Avant, Indie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Toychestra – Sassy Pony (SK, 2002)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s