Cosmo Vitelli – Vidéo (Solid, 1998)


Cosmo Vitelli
Vidéo

CD Disques Solid SLD 015 (France, 1998)

01. 0:00:00
02. Nazi Surfers Must Die
03. We Don’t Need No Smurf Here
04. Science Affliction (feat. Jalal Nuriddin)
05. Le Voyeur
06. En Avant pour la 6ème République
07. J’insiste
08. On Veut Faire de Moi de la Viande Hachée
09. Le Dernier Sorti Ferme la Porte

Coming from the same scene that brought Air and Alex Gopher to the world, France’s own Cosmo Vitelli is another welcome addition to that group. Vitelli, who took his name from a character in the film The Killing of a Chinese Bookie, has a talent for combining unlike elements and making a pleasantly quirky song out of them. The spacy slow jam « En Avant Pour la 6éme République » is a marvelous collage of blues riffs, echoing vocals, brash horns, and hypnotic synth lines. He really shines on « Science Affliction, » his intoxicating blend of modern disco and old school rap that features a great vocal from guest rapper Jalal Nurridin. Here is where all the elements of his sound really come together, and its dance-friendly beats and heavy synth lines ensure that the song’s substantial length doesn’t get in the way of the fun. Some of the tracks, like « Le Voyeur, » are bizarre snippets of weirdness that make the transition from one track to another. But the great part of the whole album is that even if it isn’t as consistently brilliant as Air or as delightfully lush as Gopher, it creates its own niche and acts as the Autechre-esque evil cousin to their sound. Fans of the French techno scene need to hear Cosmo Vitelli — he is truly one of the bright spots in the ever-growing scene. (Bradley Torreano, All Music Guide)

Benjamin Boguet, alias Cosmo Vitelli (en hommage au personnage principal du film Meurtre d’un bookmaker chinois de John Cassavetes), est un DJ et producteur français de musique électronique. Il est né en 1974 à Montreuil, en banlieue parisienne.
Il passe ses dix premières années en Côte d’Ivoire, avant de vivre à Clermont-Ferrand. En 1993, il s’installe à Paris et joue avec le groupe indé « Perio ». En même temps, il enregistre des maquettes sur son quatre pistes. Finalement, le label Solid le signe en 1997 et publie son premier maxi éponyme. La carrière de Cosmo Vitelli est lancée, il enregistre avec Jalal de The Last Poets le morceau ‘Science Affliction’, qui sortira sur le mini-album Video. Cosmo joue alors régulièrement au Rex et au Pulp, à Paris, mais aussi à Rome, Nottingham ou Cologne. Il publie quatre EP’s entre 1998 et 2002, tout en remixant en parallèle des morceaux de Cassius ou d’Etienne de Crécy.
En 1998, son We Don’t Need No Smurf Here est élu « Single Of The Year » par le NME. Le morceau apparaît sur le mini-album Vidéo, sorti fin 1998 et regroupant des morceaux aux titres « engagés » tels que ‘Nazi Surfers Must Die’ ou ‘On Veut Faire De Moi De La Viande Hachée’. En mai 2001, le DJ sort Party Day, un single atomique qui secoue les pistes de dance; et repousse la sortie de son album plusieurs fois. Cosmo Vitelli passe plusieurs mois dans le studio de ses amis de Air et aura aidé à l’enregistrement de l’album 10,000 Hz Legend. Son propre album paraît finalement en janvier 2003 et s’intitule Clean.
Début 2004, Cosmo Vitelli crée son propre label, I’m A Cliché, sur lequel il sort, au-delà de ses propres morceaux, des disques de Simian Mobile Disco, Aysam, C.H.E, Yuksek, Tacteel, Domenico Torti, Runaway ou Uncle O, ainsi que les morceaux de Bot’Ox, son projet musical en collaboration avec Julien Briffaz du groupe [T]EKËL.
(Wikipedia)

FR Mais non, restez, ça n’a rien à voir avec Air ou Daft Punk. Ce Vidéo est un objet très intrigant, qui fourmille d’idées et de surprises. Hélas, Cosmo Vitelli passera beaucoup trop de temps en studio pour son second album (Clean, finalement sorti en 2003), perdant une bonne partie de ce qui faisait l’originalité de ce premier opus, le rendant du coup d’autant plus unique. Surprenant.
ENG French touch here, but not ‘ordinary’ french touch. Vidéo does not sound like Air or Daft Punk at all, it’s possibly much closer to Autechre (the massive old school hip-hop influences).The songs are inventive, full of ideas and surprises. I’m not certain this is always danceable, but it’s intriguing and frankly excellent. (In 2003, Cosmo Vitelli released his second album, Clean: bigger production but unfortunately smaller ideas.)

Visit Cosmo Vitelli

Publicités
Cet article, publié dans Electronic, Electronic(a), est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cosmo Vitelli – Vidéo (Solid, 1998)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s