Kassel Jaeger – Aerae (Senufo Editions, 2010)


Kassel Jaeger
Aerae

CD Senufo Editions senufo edition # five (Italy, 11-2010)

01. I
02. II
03. III
04. IV
05. V

Kassel Jaeger lives and works in Paris. He’s a member of the GRM (Groupe de Recherches Musicales).
« Kassel Jaeger is an elusive shadow, a password, a catalytic entity, not a real name anyway (…) this rather enigmatic self-effacement serves the purpose of an equally impenetrable aural art… » (Daniel Crokaert)
‘Aerae’ is a weave of improvisations executed on various instruments (koto, rebab, positive organ, Coupigny modular synthesizer), captured and then treated as if they were field recordings. It’s about reducing the instrumental gesture to simple expressive material, shaping it while loosing control over it, letting it grow until there is no more readability in terms of ways of playing. Just like bad weed destroying the order of a highly organised garden.
(Senufo Editions)

J’ai rencontré Kassel Jaeger, dont j’ignore si je dois dire le vrai prénom, grâce à Matmos, il y a une poignée d’années, aux environs des studios du GRM. Depuis, il m’a envoyé ce disque, qui s’est un temps perdu dans mes piles et en a ressurgi après une conversation aux Ondes, sous le vent. Le disque, de nuit, évoque une mélancolie rugueuse, une forme de méditation tendue, débutant par un bourdon quasi céleste, mais qui, vite, se métamorphose par l’addition de sons concrets, acoustiques, que l’on dirait parfois cosmiques, parfois antédiluviens. Souvent, le temps de cet album court, à la si belle pochette, il semble que la vie ait décidé de s’arrêter, mettre en pause toute activité pour écouter comment surgissent lentement les faunes, les idées. Comment, aussi, se fabriquent les interstices de lumière dans des matières musicales. (Joseph Ghosn)

Kassel Jaeger has his third release, following one on Mystery Seaand their sub-division Unfanthomless. He is a member of the Groupe de Recherches Musicales in Paris. For this release Jaeger works with various instruments, such as koto, rebab, positive organ, Coupigny modular synthesizer and does improvisations on them. I assume that in the process of mixing he adds, subtracts and then put into some form of organization. Very much, says Jaeger, like he would do when using field recordings. The five parts blend into eachother in a rather organic way. The music sounds quite improvised, with scrapings of the koto. Things worked better, I thought when the improvised music elements are pushed away in favor for longer sustaining sounds from the electronic equipment, such in the second part of the fourth piece, or the entire third piece (all untitled of course). The mixture of both ends however works quite well and its great to see Jaeger breaking away from pure electronically field recording work here. An excellent CD. (Frans de Waard, Vital Weekly)

Giuseppe Ielasi, le boss de Senufo, nous fait découvrir ce compositeur, Kassel Jaeger, présenté comme membre du GRM. Ça sent le pseudo à fond mais peu importe car il y a de la musique et de la bonne. On nous dit que le matériau de base provient d’improvisations à l’orgue, koto, rebab avec l’intervention d’un synthé modulaire. Et le mastering a été réalisé avec Robert Hampson. Donc une matière instrumentale qui est ensuite retravaillée comme un flux, comme un enregistrement de terrain, pour créer un paysage secret et organique évoquant autant certains minimalistes que d’autres phonographistes. C’est beau et recommandé d’autant plus que le tirage est limité (et numéroté) à 180 exemplaires. (Metamkine)

FR Et encore un disque que je suis certain d’avoir déjà vu en ligne (mais où? et quand?). On visite tous plus ou moins les mêmes blogs, on n’a pas envie d’y voir toujours et partout les mêmes choses… Ce nouveau rip n’était peut-être pas indispensable, mais après tout l’album est aussi excellent qu’épuisé au label (essayez de choper une copie auprès de vos mail-orders favoris, ça en vaut la peine), donc le voilà. Désolé si vous l’aviez déjà, j’essaierai de vous proposer un truc moins courant une prochaine fois.
ENG I think I’ve already seen this album posted before (but where? and when?), so maybe this new rip @ 320 was not necessary. We all visit the same blogs, we don’t want to see the same things posted everywhere… Anyway, this CD is more than excellent and already sold out from Senufo Editions (grab a copy from your favorite mail-order while you can). Sorry if you already had it, I’ll try to post something less ‘common’ another time.

http://www.senufoeditions.com
http://www.kasseljaeger.com

Publicités
Cet article, publié dans Ambient, Electronic, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Kassel Jaeger – Aerae (Senufo Editions, 2010)

  1. red lipstick dit :

    docteurorlof,
    Thank you very much for this. I love almost everything on Senufo Editions and have not heard this yet.

    red lipstick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s