Stereoneric & 8-Ung – L’homme qui (Own, 2001)


Stereoneric & 8-Ung
L’Homme Qui

CDr Own Records OWNREC#022 (Luxembourg, 2001)

01. Part I
02. Part II

L’homme qui, pièce créée en 1993 par le Centre international de création théâtrale dirigé par Peter Brook, est une adaptation de l’ouvrage du neuro-psychologue anglo-américain Oliver Sacks, The Man Who Mistook his Wife for a Hat. Elle met en scène des personnages inspirés par des patients de Sacks, souffrant tous de problèmes neuro-psychologiques suite à une maladie, un accident ou un autre traumatisme. L’intrigue de la pièce ne vient pas des différentes réactions, souvent fortes, que tel ou tel patient peut provoquer chez les membres du public. Elle est la conséquence d’un rapport dynamique entre deux mouvements. Le premier est le mouvement des forces qui entravent des fonctionnements qui nous semblent essentiels à notre humanité, et qui parfois sont si fortes que l’être qui est pris dedans ne peut que sombrer. Ni totalement extérieures ni intérieures, ce sont des forces qui habitent les patients et dans lesquelles les patients se meuvent. L’autre mouvement est celui de l’irrésistible désir de l’être humain à être humain. La confrontation de ces mouvements constitue le conflit de la pièce, mais leur rapport n’est pas seulement conflictuel. Dans certains cas, la « perte » de son humanité et la lutte pour la recouvrer semble tracer un parcours humain exemplaire, nous obligeant à devenir conscients que nous ne sommes jamais dans l’être humain mais toujours dans le devenir humain. (Roelof Overmeer)

FR (Zut, pas trouvé de critique en ligne, obligé d’y aller de ma petite bafouille…) Vous vous rappelez peut-être de l’album ambient de stereOneric posté ici-même l’an passé. Celui-ci sera très différent. L’Homme qui est au départ une pièce de Peter Brook, la musique était conçue pour en accompagner une représentation. Samples, collages, deux pièces qui tournent autour des notions de normalité et d’anormalité, l’humeur est à la prise de tête. Et honnêtemment, l’ambient de stereOneric que j’appréciais tant me manque ici. Trop de concept, pas assez de musique (ou pour être plus précis, un concept surligné et une musique qui peine à trouver son autonomie). Mais quelque chose me dit que beaucoup d’entre vous vont au contraire trouver cet Homme qui bien plus intéressant que la galette ambient de l’autre fois (quelle plaie d’avoir des lecteurs exigeants).
ENG Last year, I’ve posted a lovely ambient album from stereOneric, also on Own Records. But this time, it’s completely different. L’Homme qui is a play by Peter Brook inspired by the book The Man Who Mistook his Wife for a Hat (written by the neurologist Oliver Sacks). So yes, the music here is highly conceptual. Samples, sound collages, claustrophobic climate… Honestly, I miss the ambient side of stereOneric (too much concept, not enough music maybe). But most of you will surely find this album much more interesting than the previous one…

http://www.ownrecords.com

Publicités
Cet article, publié dans Avant, Electronic, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Stereoneric & 8-Ung – L’homme qui (Own, 2001)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s