Patrice Caratini – Hard Scores (Label Bleu, 1996)


Patrice Caratini
Hard Scores

2xCD Label Bleu LBLC 6602/03 (France, 1996)

– CD 1 : Endeka (1981)
01. Endeka
02. Le Crabe
03. Tard dans la Nuit
04. Maria Alm
05. Cacocalypso
06. Histoire de l’Homme qui Marchait dans la Rue
07. Sur une Île Deserte
– CD 2 : Viens Dimanche (1987)
08. Aligre
09. Los Senderos que se Bifurcan
10. Complainte
11. Sur une Île Deserte
12. Come Sunday
– CD 2 : Fragments (1994)
13. 1er Mouvement
14. 2e Mouvement
15. 3e Mouvement

ENG Bassist with a sturdy background, a round and warm sound, Patrice Caratini is maybe before all an exceptional orchestra inventor-conceiver. His loving exploration of Amstrong’s universe with his new band, the Caratini Jazz Ensemble, already proves to be an event. Accompanist for one evening of Chet Baker, Dizzy Gillespie, Johnny Griffin and so many others, instigator of different duos or trios with Marc Fosset, Marcel Azzola, Martial Solal or Juan Jose Mosalini and Gustavo Beytelmann…, Caratini is a discreet adventurer, a mercenary at ease in any situation.
His masterwork came to life at the very beginning of the 80’s, when he brought together eleven French musicians among the best and created the  » Onztet « , an hybrid orchestra, improbable  » little Big Band « , playful laboratory favourable to any experimentation… Today, Caratini persists, carrying on his orchestral intuitions : within a new band cleverly made up of talented musicians, from all styles and generations… An ambitious project : revisiting the history of Jazz today ; undoubtedly will Amstrong’s fantastic music reveal here new secrets.
(Label Bleu)
FR Contrebassiste à l’assise solide, à la sonorité ronde et chaleureuse, Patrice Caratini est peut-être avant tout un exceptionnel inventeur-concepteur d’orchestre. Son exploration amoureuse de l’univers d’Armstrong, à la tête de sa nouvelle formation, le Caratini Jazz Ensemble, s’avère d’ores et déjà un événement. Accompagnateur d’un soir de Chet Baker, Dizzy Gillespie, Johnny Griffin et tant d’autres, instigateur de duos et trios divers en compagnie de Marc Fosset, Marcel Azzola, Martial Solal ou encore Juan Jose Mosalini et Gustavo Beytelmann…, Caratini est un aventurier discret, un mercenaire à l’aise en toute situation. Sa plus grande œuvre voit le jour au tout début des années 80, lorsqu’il réunit onze des meilleurs musiciens français et crée le Onztet, orchestre hybride, improbable «petit Big Band», laboratoire ludique propice à toutes les expérimentations… Aujourd’hui, Caratini persiste et signe, menant toujours plus loin ses intuitions orchestrales : au sein d’une nouvelle formation habilement composée de musiciens talentueux, tous styles et générations confondus… Un projet ambitieux : revisiter l’histoire du jazz au présent ; nul doute que la musique géniale d’Armstrong nous livre ici de nouveaux secrets. (Label Bleu)

Depuis le début, je me contente de répéter que tout ce qui est signé Label Bleu est formidable, sans développer ni argumenter ni me justifier. On va dire que la musique est souvent plus vivante sur ce label qu’ailleurs, et on en restera là. Démonstration avec cette réédition gourmande, augmentée de 25 minutes inédites pour convaincre les grincheux possesseurs des éditions originales de passer à la caisse une nouvelle fois. (Et montez le volume sur Endeka, vous me remercierez plus tard.)

http://www.label-bleu.com

Publicités
Cet article, publié dans Jazz, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Patrice Caratini – Hard Scores (Label Bleu, 1996)

  1. docteurorlof dit :

    http://www.multiupload.com/Q6MPOAWLS3
    (more from Label Bleu in the archives, follow the tags…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s