Eglantine – Musique Rouge (Arbouse, 1999)


Eglantine
Musique Rouge

CDr Arbouse Recordings arbou001 (France, 1999)

01. Intro (A02)
02. Confiture
03. Canard
04. Le Bulbe
05. Ashtarot
06. Sang & Soleil
07. La Maison
08. Samaël
09. Le Robot Ska
10. Beautiful

FR Ce disque a fait l’effet d’un ovni. Ce jeune musicien a composé des titres d’electronica brinquebalant, convoquant Third Eye Foundation et Autechre en même temps. Une musique à la fois empreinte de mysticisme et d’expérimentations délirantes. Aujourd’hui totalement indisponible.
ENG This disc made the effect of an UFO. This young musician composed of the titles of electronica brinquebalant, convening Third Eye Foundation and Autechre at the same time. A music at the same time impressed of mysticism and experiments delirious. Today completely inalienable. (Arbouse)

La première parution d’Arbouse est un coup de maître. Eglantine propose une musique atypique. Plongeant ses racines dans une electro expérimentale (j’ai repéré des senteurs proches d’Autechre) Eglantine n’en oublie pas pour autant le côté jouissif que peut prendre la musique électronique et laisse le champ libre aux deux milles idées seconde qui lui labourent le cerveau. Etonnant de bout en bout, « Musique Rouge » est, comme son titre l’indique, un disque halluciné. Mêlant recherches sonores et recherches du plaisir, les titres éclectiques ne se prennent pas au sérieux et pourtant impressionnent par leur « jusqu’au boutisme ». Tout semble si facile que c’en est déconcertant. Entre boucles répétées à l’infini et breakbeat tout droit sorti de l’enfer le disque alterne la contemplation et la transe hallucinée. « Musique Rouge » donc, pour une musique passionnée à découvrir absolument sous peine de passer à côté d’un des grands disques de l’année. (Popnews)

FR Toute première sortie du fanzine/mail-order Arbouse qui franchissait le pas en devenant label. Première surprise : ce CDr est toujours lisible une décennie plus tard. Deuxième surprise : ça vieillit plutôt très bien. Un poil épuisant sur la durée ceci dit.
ENG Red music? Aphex Twin meets The Third Eye Foundation at the mental hospital. Seriously out of print, seriously crazy, and surprisingly good.

http://www.arbouserecordings.com

Publicités
Cet article, publié dans Electronic, Electronic(a), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Eglantine – Musique Rouge (Arbouse, 1999)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s